Catégories

Promotions

Newsletter

Cristallisation du miel

La cristallisation du miel

Cristallisation du mielLe miel cristallisé n'est pas toujours favorablement acceptée par le consommateur. Les gens les moins informés et plus méfiants pensent même que le miel dans sa forme cristallisée a subi une addition de sucre, en particulier lorsque la cristallisation naturelle est grossière.

Faisons un peu de clarté:

La cristallisation du miel est un processus naturel qui dépend principalement de sa composition et de la température. Chaque miel a une différente tendance à cristalliser, il augmente en raison de la présence de l'eau inférieure ou une présence accrue de glucose et dépend de la concentration des sucres naturels déjà présents dans le miel lui-même. Si l'humidité du miel est faible et que la température est maintenue à environ 14°C, le phénomène de cristallisation se produit rapidement et il forme des cristaux fins. Si, toutefois, la cristallisation se produit lentement, il va former de gros cristaux. La température de stockage affecte ce phénomène: plus de 25°C et inférieure à 5°C, la cristallisation est inhibée.

Les principaux facteurs affectant la cristallisation sont: glucose, fructose, eau et température.

Le miel doit être conservé à l'abri de l'air, de l'humidité et de la lumière. La température optimale est de 14°C. La cristallisation du miel se produit par des processus naturels. Pour le récupérer liquide il est suffisant de chauffer le récipient dans un bain d'eau sans dépasser les 40°C. La légère couche blanche qui est observé sur la surface des boîtes n'est pas un défaut visuel ou qualitatives, mais est due à des particules d'oxygène qui se forment au cours de l'extraction du miel par centrifugation. Il n'est donc pas d'une fermentation.

Avis de garantie:

Le miel sélectionné et vendu par ALVEARE ne contient absolument aucune trace de sucre ajouté!